Il n'y a pour l'instant encore aucune rumeur dans la box... J'espère que d'ici peu, tu vas nous rapporter pleins de ragots juteux. Si tu veux proposer ta rumeur, envoie un MP à Sasori ou Esdess. ♥

 

Partagez | 
 

 saito à remettre bon format

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Parrot

Feuille de personnage
Age: 18
Race: Demon
Pouvoir(s):
avatar

Esprit : Ichigo

Messages : 129

Date d'inscription : 28/09/2014

MessageSujet: saito à remettre bon format   Lun 26 Oct - 7:55



Tendre Promesse
Ce n'est qu'une fois qu'on a perdu les choses qu'on se rend compte de leur  importance


Hesediel Saito



Information Personnage
Date de naissance ;;25 Mars
Âge ;; 18 ans
Sexe ;; Masculin
Nationalité ;; Japonaise

Groupe ;; Académiciens, Universitaire de seconde années
Race ;;Demi-démon
Clan ;; Clan Hesediel
(Fils de Tsukasa Hesediel et de Sayuri G. Hesediel)

Métier;; Traqueur (plus d'explication dans l'histoire )

Note supplémentaire: Bien qu'étudiant, Saito ne loge pas à l'internat de l'établissement mais dans un petit appartement dans la ville de Shibasaki. Il vit du salaire de ses missions, mais le logement est à la charge de ses parents.


Capacité/Pouvoir

Spécialité Spirituelle:Flammes Purificatrices.
Description: Ont dit que ses flammes sont la représentation de la colère, d'autres les compares à l'épée de L'archange Michael. Bien que la forme ne s'apparente pas à une lame tranchante, ses effets et sa symbolisation n'en sont pas moins semblable. Pouvant trancher, ou plutôt devrions nous dire brûler, il réduit en cendre l'indésirable et consume la noirceur des âmes. Flamme de purification, elle a pour rôle de trancher toutes les négativités, toutes les souffrances, toutes les impuretés. Elles encerclent les discordent et réduisent en cendres les peines, les guerres. Son usage n'a que pour but de détruire une terre pour qu'une nouvelle puisse prendre vie. Détruire pour le renouvellement, elles conduisent généralement à la maîtrise de soi dans l'amour inconditionnel. Cependant, entre les mains de l'Hesediel, l'image qu'il donne en est tout autrement. Pure destruction, tout ce qu'il touche de sa main ne devient alors que flamme dans un concert de pleurs. Deux formes existent à l'usage de ces flammes. La première étant la destruction externes, la seconde, bien naturellement est celle internet. Comme dit, il peut brûler les liens et la négativité,  mais plus important, il purifie. Prit par un poison, ses flammes vous soignerons. Posséder par un démon, ce dernier se verra consumer et votre enveloppe épargné. Couplé à son énergie spirituelle, inutile de vous dire que ça fait d'elle son arme principal pour la traque.

Spécialité Démoniaque:Disque Réflecteur ?
Description: Entraîné depuis son plus jeune âge pour devenir un grand Traqueur, conscient des créatures qu'il allait devoir chasser, Saito a mit au point un contrôle de son énergie démoniaque adéquat pour ce genre d'adversité. Hélas inefficace contre les énergies spirituelles et de ce fait les sorts exorcistes, il est capable de donner forme à ce qui ressemble de prêt à des disques plats. Leur diamètre ainsi que leur nombre varie tout naturellement de la quantité d'énergie placé dans la création mais aussi de la situation. Leur fonction principal est très simple : Ils lui servent de bouclier et miroir réflecteur. Capable alors de repousser les attaques de ses proies mais aussi bien de les leur renvoyer, Saito à sû en faire une arme à la fois défensive qu'offensive. Notez toutefois qu'il ne peut renvoyer que des attaques qui ne sont pas lié à un corps, tel que des boules de feu par exemple.

Spécialité Elémentaire:Reboot
Description: La Négation n'a rien d'une magie offensive à proprement parler. Saito a prit la fâcheuse habitude de comparer sa manipulation à la « restauration système » d'un ordinateur puisque l'usage y est pratiquement semblable. À partir d'une sauvegarde donnée, il est possible d'outre passer ou plutôt devrions nous dire, ignorer,  un événement en revenant à un point défini. Il ne peut appliquer cette restauration que sur lui ou bien un objet, du moment que ce dernier ne dépasse pas un certain volume et que les dégâts n'en sont pas très élevés. De ce fait, il ne peut ignorer un événement qui aurait agi sur une autre trop grande échelle telle la destruction d'une zone toute entière ou d'une répercussion en chaîne. En revanche, s'il vous venez l'idée de lui couper un bras, il lui sera possible de retrouver ce dernier en réinitialisant son corps à partir d'une sauvegarde antérieur. Ce qu'il ne faut pas oublier, c'est qu'il peut choisir lui-même son point de retour mais qu'il ne peut choisir quand une sauvegarde est faite. Ce que j'entends par-là, par exemple, c'est qu'il ne peut pas décider qu'à 13h42, il y aura une sauvegarde. Non. Celles-ci se font automatiquement et toutes les heures. Ce qui signifie qu'il peut faire au grand maximum 24 retour en arrière sur la journée de la veille. Évidement, la consommation en énergie est épuisante alors il en fait uniquement usage lorsque les dégâts produits sur son corps vont au delà du raisonnable. De plus, en vérité, il n'est pas assez magiquement puissant pour véritablement faire 24 retours. En se vidant de toute sa magie, il arriverait à en faire entre 2 et 3 grand maximum. Enfin, plus il veut remonter en arrière sur les 24 retours, plus cela lui demande de la concentration et de l'énergie. Il ne peut donc en général pas remonter plus loin que 4h en arrière et surtout, une fois le retour effectué sur une des 24h, il n'est plus possible de réutiliser cette heure. La sauvegarde s'efface.

Arme(s) Pour la manifestation de son pouvoir élémentaire, Saito fait croire qu'il s'agit de deux lames courbées et jumelles qu'il utilise pour mener à bien ses missions. Mais en réalité, son véritable artefact ce trouve être un bracelet de perles qu'il porte à son poignet droit.


Physionomie

Que dire de Saito si ce n'est qu'il est un très belle homme. Il opère sur son entourage un charme comparable à un sort d’envoûtement dont il joue en permanence. Sa simple vue suffit pour faire faillir ses semblables. Telle une muse, sa simple présence capte l'attention et encombre votre esprit de pensées qui n'ont que pour seul sujet sa petite personne. Nombreuses sont celles qui vous dirons que de lui émane un arôme de vanille qui n'a de cesse de mettre vos sens en appétit, comme assoiffé d'un désir soudain qu'il vous faille étancher. Doux et cruelle mélange qu'est celui de son parfum naturelle à la plastique de son corps au point de se demander si ce n'est pas dû au croisement de ses origines. Délicat est ce derme qui renferme une chaleur enivrante et bouleversante. Difficile il est de résister à cette carrure dont la sensualité échappe de tout ses pores. Certains le trouvent irritable, d'autres au contraire lui trouvent de l’intérêt. Jamais vous ne trouverez le nombre exacte d'individus qui font l'éloge de son regard de braise. Ces deux pupilles couleur rubis qui d'un simple croisement vous arrache de force et vous tire dans un fourneau, certes brûlant mais ô combien douloureusement délectable. L'intensité qui en ressort, plus bestial qu'un animal sauvage et profond que les tréfonds de l'enfer donne cette sensation de devenir cendre aux moindres battements de cils. Il est une créature de volupté, à la fois détestable et désirable.  On l'aime pour cette alchimie inhabituelle mais le déteste également pour la même raison. Vicieuse est cette paire d'iris lorsqu'elle se prend d’intérêt pour vous, ce qui cependant n'est en rien comparable avec cette bouche aux étirements imbuvables. Sulfureux est se souffle dont l'haleine mentholé captive les narines et consume la peau, laissant alors l’impression que de multiples gerbes électrisantes picorent le bords de vos lèvres à chaque fois qu'il réduit cette distance de manière subtile et sournoise. Dévorante est cette sensation qu'il laisse lorsqu'il ne fait que vous effleurer de ses pétales. Venimeuses elles le sont, tout comme sa langue qui ne se lasse pas de franchir le seul pour se dévoiler à vous afin de vous narguer. D'amusement ou par simple taquinerie, bien souvent elle se montre avide de vous voir frémir sous elle, allant de paire avec le caractère de notre homme. En dehors de ce visage tout droit tombé des cieux, la silhouette qu'il manipule avec souplesse et élégance à le don de vous mettre l'eau à la bouche. Tel une sucrerie, beaucoup sont friandes de sa pâle peau qui pourtant dégage une grande chaleur. Qui d'autres que ceux qui l'ont côtoyé sont capables de vous dires que ses doigts fins ont un pouvoir effroyable : celui de vous trembler à la moindre caresse. Cette facilité qu'il a de vous frémir au moindre de ses gestes est très certainement ce qu'il y a de plus détestable mais aussi d'admirable chez lui. Le chaud et le froid, un jeu qu'il affectionne tout particulièrement. En permanence il impose sa présence forte, sauvage. Tantôt agressive, tantôt docile. Un pas de sa part suffit pour briser votre barrière et une mouvement de bras pour vous faire flancher. Démoniaque est ce corps qu'il a prit le loisir à forger en conséquence de ses fonctions et espérances. Plaire n'a pourtant pas était ce qu'il a cherché à obtenir au départ, bien qu'au fond, aux yeux de sa mère, il a toujours voulu être celui dont elle se vante le plus. Charme, sensualité, séduction, un doux mélange pour le cocktail que représente Saito Hesediel. Gare à la personne qui se risquera d'en boire ne serait-ce qu'une gorgée.  
Psychologie

Le beau brun qu'est Saito Hesediel est ce que l'ont peut qualifier de surdoué. Doté d'un don naturel pour les études ainsi que la maîtrise, très vite il a sû se démarquer de ses camarades de classes. Nombreuses sont les rumeurs circulant à son sujet disant de lui qu'il a eu les faveurs de son paternel.  Sont-elles vraies ou fausses, lui-même ne vous donnera de réponse. Exécrable pour beaucoup à cause des droits qu'il se donne et admiré par certain, on ne sait pas trop dans quel cours joue l'adolescent. Principalement, ce qu'il y a de plus profond dans sa personnalité c'est bien l'amour qu'il voue pour sa famille et ceux qui sont parvenue à piquer son intérêt. Pour eux, il est toujours là, toujours présent quelque soit l'adversité. Ce n'est pas pour autant qu'il ira cambrioler une banque ou attaquer le sommet mondiale pour vos beaux yeux...Bien qu'en soit, sa propre vie, il n'y accorde que peu d'importance dans ces cas là. Agir avant de réfléchir, c'est bien ainsi qu'est notre jeune prodige. Un simple sourire de sa part à toujours suffit pour attirer l'attention de ses confrères. Étrangement d'ailleurs, autour de lui s'amasse toujours une bande d'individus épris par sa charme naturelle. Un don du ciel, un ange sorti de nul part. On le voit bon et généreux, ou plutôt devrions nous dire qu'on le croit être ainsi. Ce n'est qu'une apparence qu'il se donne pour s'obtenir la facilité et tranquillité. Afin de ne pas s'attirer les ennuis et vivre comme bon lui semble son bout de chemin. Doux, c'est ce qu'il laisse percevoir en surface alors qu'il n'est rien d'autre qu'on loup solitaire qui se complet dans l'amusement et la plaisanterie. Taquin, fourbe et vicieux, s'il y a une fête qui se prépare, soyez certains qu'il fera partie des investigateurs. Toutefois, il ne faut pas mélanger amusement et idiotie. Il a conscience des limites à ne pas dépasser et n'ira jamais jusqu'à mettre en peine autrui. Il n'est pas mauvais malgré cette forme de solitude qu'il traîne. On peut dire de lui qu'il n'a pas sût encore trouver le bon chemin à suivre, qu'il est une âme errante qui se cherche encore au travers de multiples expériences qui parfois lui attire des soucis en dehors des corrections de son paternel. En proie à des instincts primaires, il est un carnassier grandement jaloux. C'est à dire qu'il n'hésite pas à faire sentir la puissance de sa mâchoire et la grandeur de son hurlement lorsqu'on s'attaque à ce qui est siens. Assez territoriale en fait, il se plaît à taquiner ce qu'il a décrété lui appartenir et ne faillir jamais à la délicieuse tâche qu'est celle de rappeler sa domination. Il se sait fort et se permet quand il le faut de le démontrer avec une certaine négligence.  Vu comme un prédateur voir même un charmeur, sa réputation n'est plus à faire auprès de la gente féminine et beaucoup son ses camarades qui l'invite à des sorties, ce qu'il ne refuse que très rarement par ennuie.  Malgré toutes ces choses, il est d'un sérieux olympiens dans son rôle et jamais il faiblira dans une mission. Très appliqué même dans ses entraînements quotidiens, Saito n'est qu'au yeux du monde ou boule d'énergie qui ne demande qu'à se dépenser en reflétant une image impropre. Dragueur, rebelle, le genre à ne pas approcher de trop prêt ou bien à admirer à distance raisonnable. Il est un peu toutes ces choses à la fois. Il est tout est rien. Il est ce que vous voulez voir. Dites de lui ce que vous voulez, jamais il ne trahira les siens, c'est tout ce qu'il y a à savoir.


Histoire

Avertissement: Ceci fait office de premier rp, d'où sa forme peu particulière. Mais l'essentiel y est normalemnt.

Irrité, c'est là l'expression que donne en permanence Kyoya quand tourne autour de lui cette jeune femme au sourire pourtant cristallin. On ne saurait dire ce qu'il pense réellement. Il ne lui accorde que peu de gentillesse, mais, à son égard, une certaine attention persiste tout de même sans qu'il ne puisse rien y faire. À ses yeux, malgré tout le venin qu'il peut bien lui cracher, une valeur réside. De toute évidence, il n'en dira rien. Il le niera même. C'est ainsi qu'il est : une sorte de loup sauvage difficile à apprivoiser, mais qui finalement reste bel et bien présent malgré ce qu'il peut bien dire. Il ne me semble, par ailleurs, ne l'avoir encore jamais vu afficher un visage autre que celui-ci avec qui que se soit, du moins naturellement. Je le sais assez mesquin au point d'en être parfois fourbe et manipulateur. Combien de fois l'ai-je vu prendre le rôle d'un marionnettiste pour tromper son ennui un temps et réduire son travail en bouilli d'une simple pression de ses doigts ? Carnassier est cet esprit gardien qui m'accompagne depuis de longues années maintenant. Le temps passé ensemble n'a cependant en rien briser la glace qui émane de lui. D'une froideur à en rendre jalouse la banquise, la communication est autant vous dire des plus compliquée. Bien que là l'un pour l'autre, nous n'accordons que peu de temps pour la discussion qui pour lui semble dénouer de sens lorsque ce n'est pas nécessaire. Parfois, je me demande s'il a déjà connu le sens du mot « sociable ». S'il le sait, je pense alors que ça lui passe bien au-dessus de la tête. Il doit se complaire dans la solitude peut-être, qui sait. Enfin, on aura tout de même beau dire tout ce qu'on veut de lui, il n'en reste pas moins un gardien respectable qui n'a failli à aucune de ses tâches jusqu'à aujourd'hui si ce n'est une petite bavure il y a de cela pas moins d'une année. La faute ne lui incombé pourtant pas ; quel imprudent ai-je été cette fois-là.

Une escapade à Momo, une aventure qui n'aurait dû être que de la reconnaissance et qui très vite a mal tourné en ma faveur. Poursuivit, j'ai dû prendre la fuite face à la puissance numérique de mes opposants. Un attroupement rebelle que je me devais de surveiller à l'aide de mon professionnalisme qui m'est tombé dessus sans que je ne sache la raison à l'époque. Avec du recul, j'ai fini par prendre conscience que mon erreur fut celle d'une témérité surdimensionnée. Perfectionniste, c'est ainsi que j'ai voulu être, peut-être un peu trop d'ailleurs, ce qui m'a valut un sermon mémorable de mon paternel ainsi qu'une accolade hautement écrasante de ma mère. Sa force surhumaine, mes côtes s'en souviennent encore parfaitement. Le simple fait d'y repenser rappelle à mon corps un millier de fourmillements désagréables. Qu'avais-je fait de si terrible pour mériter pareille châtiment si ce n'est que disparaître de la circulation une quinzaine de jours ? N'était-il pas possible de mettre la faute sur le compte de l'innocence de l'adolescence ? Sur le manque d'expérience ? Ils ne l'ont pas entendu de cette oreille-là vraisemblablement. J'ai dû en payer le prix des conséquences et le regrette amèrement. Quel effronté ai-je fait du temps de mes années en tant que simple collégien. Nombreuses sont les remontrances reçues par ma famille ainsi que les crises de ma sœur, je me souviens encore des larmes de cette dernière à mon retour. Douce et chaude, une tendresse que je ne lui connaissais pas. Un amour que je ne reconnaissais pas. Dans ses bras, mes jambes n'avaient été que carton et c'est difficilement que j'ai dû m'empêcher de vaciller. Elle qui depuis toujours a dévoiler une sauvagerie pareille à celle d'un tigre s'était faite chatte contre moi. En trop grande quantité peuvent être les ouvrages qui décrivent l'amour que j'éprouve pour ma famille. Ils sont ma fierté ainsi que ma raison de vivre, même si je me garde bien de le leur dire pour la simple joie de voir sur leur faciès ces sourires victimes de mes plaisanteries.

Fils premier de la ligne directrice de l'illustre clan Hesediel, je n'ai eu d'autre que de faire mainte fois preuve de mes qualités pour ne pas faire leur faire défaut, mais plus particulière pour obtenir ne serait-ce qu'une simple caresse de mon père dans ma chevelure brune. Cette manière qu'il a de me récompenser en m'ébouriffant la tignasse a pour moi était le plus beau des trophées, tout comme les tendres baisers de mère. Plus que la chaleur apportée par ses soins après de rudes entraînements, c'est son sourire qui m'a le plus renforcé. Trop timide à l'époque pour leur faire parvenir mon affection, en moi ce sentiment d'être le premier quel que soit l'exercice a vu le jour. Pourtant, ce n'était pas là ce qu'ils attendaient réellement de moi. Sous de fausses exigences nées de mon imagination, je ne cache pas que mon ego s'est vu s'accroître lorsqu'on me promut Traqueur à un âge encore bien trop jeune. C'est celui-là même qui a fini par me faire sombrer au risque d'avoir failli perdre la vie.

Douce brise hivernale qui me rappelle à la réalité. Percher sur la branche d'un arbre et profitant des faibles rayonnements de l'astre solaire, mon regard vint se porter sur la silhouette dégingandée de mon compagnon en proie au désespoir.  -Kyoy.... Entre mes lèvres, son prénom tenta de s'échapper pour l'interpeller, mais la dernière lettre n'a pas voulu suivre ses semblables. Tût de ma propre volonté pour laisser place à un sourire. Qu'il est plaisant de le voir se malmener ainsi en la présence de cette adorable créature aussi pure qu'un nourrisson. Elle ne demande que de l'attention et de l'affection. Bien dommage que se soit auprès de lui qu'elle vienne en quémander. Petite fleur qui ne demande qu'à s'épanouir pour être cueilli, saura-t-il lui fournir les nutriments nécessaires à sa croissance ? Je me le demande.

Captivé par cette beauté aux prunelles indigo, prenante est la métamorphose de l'atmosphère ambiante lorsque vint faire l'apparition de cette nymphe qui me ramène loin derrière. Période de ma bavure douloureuse où je suis devenu le fardeau d'une âme bien trop généreuse. Terrassé par ma propre faiblesse, je me souviens encore de ce ciel immaculé visible par l'interstice formé de cadavres de bois et de tuiles créé par mes soins. Violente avait été cette chute au travers du toit de la causette maisonnée dans laquelle j'ai passé ma convalescence loin de tout. Je ne parviens pas à réprimer ce large rictus qui vient de prendre possession de mes lèvres. De crise, mon cœur faillit vaciller à la vue de cette silhouette ô combien envoûtante. Mon corps se souvient encore parfaitement du traitement dont il a bénéficié. De ce repos qu'il n'a pourtant pas mérité. Ma joue droite me brûle à simplement me remémorer la sensation de sa main posée dessus. Délicieuse rencontre qui a été un havre de paix avant une tempête écrasante. Malgré la tristesse causée à ma famille, même si je regrette de les avoir inquiété, je ne peux que l'avouer, mais ça en valait vraiment la peine. Porté par le courant, quittant mon perchoir et retombant dans la grâce et la souplesse. Il ne m'est plus possible de masquer cette joie qui se déferle dans mes chairs quand croise mon regard celui couleur noisette de la jeune exorciste. Divinité perdue au sein de cet établissement scolaire, comment ne pas la remarquer, elle et ses traits si fins et délicats que l'envie d'y poser les doigts me brûle méchamment. L'a-t-elle avec elle ? Cet objet laissé derrière moi dans une fausse maladresse comme pour imprégner mon passage dans sa vie. Je n'ai plus eu la chance de la revoir depuis mon retour, ne serait-ce que de loin. Et la voilà maintenant dans mon monde, juste sous mes yeux, à quelque pas de moi. Comment l'ignorer ? Impossible. Comment résister à cet appel qui me lance depuis tout à l'heure ? Inconcevable. Son parfum, il me faut aller m'en enivrer. Sa chaleur, il me faut aller m'en imprégner. Son souffle, il me faut m'en nourrir une nouvelle fois.

-Ce fut bien cruelle de ne pas m'avoir donnée ton identité la dernière fois.

Laisse-je filer dans une brise alors que se redresse mon visage pour mieux l'identifier. Sourire félin et les gestes qui vont avec, je me déplace dans le silence et la souplesse acquis d'un rude travail quotidien. Me rapprochant alors de cette perle qui s'est échouée dans ce nouvel univers pour venir la cueillir. Laissant alors glisser entre mes doigts une langue mèches.

-En aurais-je cette fois le droit ? Parviens-je à lui demander.






Gardien

Nom:Kyoya
Race:Humain
Description:Kyoya est un gardien que l'on peut qualifier de froid. Bien qu'il ne soit pas ce qu'il y a de plus bavard, il n'en est pas moins un précieux camarade sur qui on peut compter. Puissant, sérieux et fidèle, il est comme un agent de sécurité. D'un naturelle tempétueux, mieux vaut s'éviter de se le mettre sur le dos. C'est un loup solitaire qui apprécie la tranquillité et surtout le silence. Détestable, il l'est quand on lui tourne un peu trop autour. C'est un manipulateur qui sait jouer de son charme de chérubin. Beaucoup le confondent avec un être humain normal puisqu'il ne cherche pas particulière à se cacher des autres. C'est un esprit qui attire beaucoup les regards pour sa beauté et sa froideur, le genre de ba boys qui plaît tant à la gente féminine. Comparable à un mannequin, il est fruit de songe et fantasme. Le soleil lui-même a élu domicile dans sa chevelure flamboyante tandis que son regard et semblable au feu de l'enfer. Une flamme dont beaucoup aimerait se voir consumer par elle.




Derrière l'écran


Nom/surnom: Saito c'est suffisant na ?
Âge: 23 ans
Sexe:Masculin
Comment as-tu connu le forum ?: Disons que je suis comme qui dirait le co-fonda ?
Que pensez-vous du forum ? :Merveilleux =3
As-tu bien lu le réglement ?:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsukasientest.forumactif.org

Parrot

Feuille de personnage
Age: 18
Race: Demon
Pouvoir(s):
avatar

Esprit : Ichigo

Messages : 129

Date d'inscription : 28/09/2014

MessageSujet: Re: saito à remettre bon format   Lun 26 Oct - 8:06



L'amoureux transi
Je serai pour toujours tiens...


Hesediel Tsukasa




Information Personnage
Date de naissance ;;13 Septembre.
Âge ;;37 ans.
Sexe ;;Masculin.
Nationalité ;;Américano-Japonaise.

Groupe ;;Personnel Académique.
Race ;;Démon.
Clan ;;Chef du Clan Hesediel

Métier;;Directeur de L'Académie


Capacité/Pouvoir

Spécialité Spirituelle:
Description: (Uniquement pour Les Exorcistes et Demi-démons)

Spécialité Démoniaque:Hesediel Cards ?
Description:Le pouvoir de Tsukasa pourrait être comparable à de la matérialisation ou bien même de l'invocation, ce qui d'une certaine manière n'en est pas tout à fait éloigné. En effet, cette capacité donne au jeune homme la possibilité de faire sortir d'une carte son avatar. Enfin, il ne s'agit toutefois pas de n'importe quelles cartes, elles ne sont aucunement trouvables sur le marché. Créé par lui même à l'aide d'un rude entraînement ou bien via un affrontement avec la figure en question. Divers et variés, il lui est possible ainsi de donner formes à de multiples combinaisons. Hélas, il ne peut en utiliser que deux à la fois et l'intervalle entre chaque nouvelles combinaisons est d'au moins soixante minutes. Ce qui se révèle assez contraignant. En revanche, pour ce qui est d’enchaîné une carte l'une après l'autre, là il ne rencontre aucune difficulté si ce n'est qu'un épuisement évident et une perte en puissance sur la longueur. Aussi, il ne peut utiliser que deux fois la même carte dans une journée. Assez varié donc, cette forme de magie reste cependant inefficace contre les sorts de types élémentaires et spirituels, du moins s'il y a une confrontation directe entre les deux. Ses cartes qu'on pourrait qualifier de « magiques » représentent les concepts de forces naturelles et des éléments. Chacune d'elles possèdent une forme propre qui varie selon la cartes. Généralement elles se présentent sous une silhouette humanoïde, souvent de sexe féminin ou un animal. D'autres se présentent sous la forme d'objet ordinaires tel un bouclier, un livre ou une épée.  Paraîtrait qu'elles se regroupent en deux catégories sous l'ordre des deux astres : Solaire et Lunaire.

Spécialité Elémentaire:Transformation Démoniaque
Description: Comme toute magie élémentaire, la consommation en énergie se révèle contraignante pour celui qui en fait usage et d'autant plus lorsque la puissance voulu dépasse les attentes. Tsukasa, bien que démon, peut s'il le souhaite en devenir un encore plus fort. En effet, notre homme maîtrise maintenant une magie de transformation qui lui permet ainsi de changer d'apparence. Attention, ne confondez pas son pouvoir avec ceux basiques qui sont telle la copie. Il ne prend pas la silhouette ni le visage d'un individus déjà existant. Chacune de ses formes sont uniques en leur genre et sont toutes humanoïdes en leur sens. Variant de l'une à l'autre, elles lui confèrent des capacités et une manipulation de l'énergie différentes. Comprenez bien que si ce jeune homme en temps normal est déjà bien assez puissant pour vaincre un bataillon, je vous laisse imaginer sa force lorsqu'il se décide à devenir un démon de rang bien plus supérieur.

Cependant, bien qu'il gagne énormément, il y a certains inconvénients à prendre en compte tel que le fait qu'il ne puisse en faire usage qu'une seule fois par jour. En somme, il doit bien faire attention à ce qu'il fait et juger quand c'est le moment pour se transformer. Bien que normalement, il n'a pas spécialement besoin d'utiliser cette magie sauf en cas d'urgence. De plus, le temps que durent chacune d'elles varie selon leur consommation en énergie sans oublier la douleur physique que provoque la métamorphose qui parfois le rend un peu plus violent et sauvage...

Arme(s)Eventail.

Un magnifique éventail coloré aux couleurs chatoyantes. Tsukasa l'a toujours caché dans le creux d'une de ses manches.


Physionomie
En voilà une question bien étrange. Vous lui demandez de se décrire physiquement ? Je vous accorde que c'est assez intéressant comme demande, mais est-il vraiment nécessaire de le faire ? À quoi est-ce que ça sert. Le physique est et sera toujours un point très important dans la vie de tous les jours puisque c'est avec lui que nous sommes jugés en premier lieu. D'un simple regard, nous nous retrouvons très vite catégorisés, que ce soit au niveau de notre visage, de notre coiffure, de nos courbes ou bien sur nos goûts vestimentaires, nous serons toujours jugés sur notre apparence malheureusement. Comme tout le monde le sait si bien, il faut toujours faire bonne impression, non pas seulement dans notre façon de nous comporter, mais également dans notre apparence. Venir avec une allure peu raisonnable aura des répercussions sur certaines relations, un petit pas de travers et nous voilà mis sur le bas-côté. La citation « Ne jugez pas un livre sur sa couverture » devrait s'appliquer à chaque être vivant existant sur cette terre, c'est une phrase à la fois vraie et fausse, gardant en son sein un sens pur mais aussi démoniaque. Les apparences sont parfois trompeuses, souvent même. Une personne, aussi belle soit-elle, peut être un véritable monstre tout comme une personne que d'autre trouverait hideuse peut être un véritable ange. Il ne faut jamais se fier à ce que l'on croit voir puisqu'il est facile de jouer la comédie, de se cacher derrière un masque. Mais nous nous égarons un petit peu trop je pense, retournons alors au sujet principal qui n'est tout autre que Tsukasa lui-même.

Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'il n'est ni trop grand, ni trop petit, tout dépend du point de vue de la personne qui se trouve en face de lui. Il mesure seulement un mètre soixante-dix-huit pour un poids tout à fait convenable qui met en valeur les atouts de son corps, avoisinant alors les soixante-seize kilogrammes. Ni trop mince sans en avoir la peau sur les os, ni trop épais, il est le genre à ne posséder pas un poil de graisse. Bénéficiant d'une ligne quasi-parfaite, peu importe ce qu'il mange et en quelle quantité, sa morphologie est faite de manière à ce qui toutes imperfections se retrouvent éliminés. Fins et agréablement ciselés, ses muscles sont bien présents, même si peu proéminentes, il n'a pas à s'en inquiéter sans arrêt. Sportif du temps de son adolescence, pratiquant sur divers domaine tel que le basket, l'athlétisme ou bien les arts martiaux, il a fini par se prendre d'attention pour l'entretien matinal de son anatomie. À le voir comme ça vous ne verrez rien, ce n'est que lorsque vous parviendrez à le voir sans ses vêtements que vous pourrez vous rendre compte que ses abdominaux sont bel et bien là. Délicatements dessinés par un entretien quotidien, il tient à garder la forme en toute circonstance et ne fera donc jamais dans l'excès. La nature l'a doté d'un physique bien agréable à regarder, il faut bien l'avouer, c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il en joue pour taquiner et charmer son entourage. Sa silhouette n'a de cesse de captiver l'attention d'autrui, dégageant en permanence cette aura envoûtante et imposante. Sa carrure n'est certes pas des plus saillante. On ne peut pas nier le fait qu'il n'a rien d'une armoire à glass, mais ce n'est pas bien grave puisqu'il n'a pas besoin de ce subterfuge visuel pour laisser sa marque au moindre de ses pas. Il est de ceux qui vous coupe le souffle et vous obligent à vous faire discret par sa simple présence. Une carrure discrète qu'affirment sa voix de braise et son regard glacial, il a du charisme, il le sait et s'en sert. Préférant d'ailleurs communiquer avec son corps plutôt qu'avec des mots. Une caresse, un regard, un souffle volage, c'est de cette manière qu'il s'exprime pour mieux faire comprendre ses intentions. Du moins, il n'accorde ce genre d'approche qu'avec de rares personnes et plus précisément avec son épouse pour obtenir d'elle de merveilleuses réactions. Sa gestuelle habituelle est élégante, à la fois séductrice et dévastatrice, parfois, on le compare à la race des succube.

Il n'est pas difficile de le voir de loin, ce qu'on remarque en premier chez lui est certainement la couleur de ses cheveux. Doux et agréable au toucher, il arrive parfois qu'ils vous fassent frémir lorsque vous les caresser, allez savoir pourquoi. Sa chevelure soyeuse et parfumée dont la teinte est aussi froide et sombre que la nuit s'associe à merveille avec ma personnalité. Figé entre le brun et le violet. Noir de jais, une pierre nocturne qui pourrait vous plonger dans le sommeil le plus rafraîchissant du monde. Ni trop long, ni trop court, juste assez pour couvrir une bonne partie de sa nuque et ainsi la protéger du vent ou d'un souffle inattendu et taquin. Longues sont les mèches qui retombent sur son faciès qui se vêtit d'un sourire finement étiré et cachent par la même occasion ses délicieuses oreilles. Taillées en pointes, sa coiffure montre bien qu'elle est assez déterminante dans sa personnalité mais aussi parfaitement entretenue. Toujours bien coiffé en général, il lui arrive parfois au réveil d'avoir les cheveux en bataille, comme pour tout le monde, certaines mèches se font rebelles. Enfin, en dehors de ça, on peut facilement constater qu'elle forme un doux voile cristallin derrière lequel se cache un regard profond et perçant. Donnant alors ce petit air d'inaccessibilité qui lui va si bien.

Son regard qui paraît si lointain cache en réalité des yeux d'une valeur inestimable et d'une pureté incroyable. Mis en évidence par une paire de cils fins, courbés et ordonnés qui par moment se froncent lorsque quelque chose attire son attention ou l'intrigue. Ses pupilles ne sont pas bien larges, c'est vrai, mais, c'est ce qui donne à son regard cet aspect plus sournois et sérieux, plus fin et perçant. Effrayant et dévastateur parfois, elles sont suffisamment ouvertes pour laisser voir leur mystérieuse couleur. Comparable à plusieurs pierres précieuses, tel le rubis ou bien l'améthyste. Enfin, en dehors de ça, on peut facilement constater qu'elle forme un doux voile cristallin derrière lequel se cache un regard profond et perçant. Source de pureté et de calme, certaines représentent la sagesse et la bonne santé alors que d'autres parlent de bonnes fortunes et du bonheur. La coloration de ses yeux inspire également la communication, l'intuition et l'intégrité. L'Apatite est une pierre offerte pour lutter contre les virus, mais son regard lui est tout le contraire. Cherchant à vous pourfendre de part en part pour s'immiscer dans votre cœur et votre esprit afin d'y injecter de son venin. De braise est l'intensité de son regard quand il le pose sur vous dans l'unique but de vous faire faillir. Merveilleuse et cette première couche, mais dans les tréfonds ce cache un royaume de ténèbres, un royaume dont on ignore encore beaucoup de choses. Il ne suffit que d'un battement de cils de sa part pour vous faire sombrer dans la mer mauve qu'il vous présente comme étant votre dernière demeure, votre prison. Lorsque la passion l'anime, dans ses yeux, on peut y voir une lueur étincelante et pétillante, révélant alors tout ce qui peut bien le traverser et lui donnant un air plus sociable et accueillant. Je ne vous cacherais pas qu'il est également comparable à celui d'un félin lorsqu'il se trouve face à une proie qu'il a fortement envie de taquiner. Un peu terrifiant c'est vrai, mais un amour profond se dévoile à chaque fois qu'il croise sa bien-aimée.

Ses traits sont fins et sculptés dans du marbre. Souriant alors avec malice lors de certaines situations, elles forment en de rares occasions une expression de tranquillité et de douceur, étant plus souvent joueuses et fourbes. Prononcé est ce nez qui trône au milieu de son visage. Finement taillé, il prête à l'ensemble de sa figure une harmonie parfaite. Il n'y a pas grand chose à dire de plus dessus si ce n'est qu'il est petit, mignon et délicat. Le menton volontaire et une mâchoire saillante, un fauve se laisse transparaître dans sa morphologie, ou tout du moins, c'est l'impression qu'il donne. Délicieuse et fragile est cette paire de lèvres qu'est la sienne. Vicieuses et sournoises, plus particulièrement lorsqu'il laisse un sourire s'apercevoir. Souriant alors avec malice lors de certaines situations, elles forment en de rares occasions une expression de tranquillité et de douceur, étant plus souvent joueuses et fourbes. Elles sont douces et légèrement rosées. Peu de personnes ont eut l'occasion d'y goûter. Un peu perverses elles aussi, de doux pétales empoisonnés, il aura vite fait de ne faire qu'une bouchée de vous si vous avez la malchance de vous laisser tenter. Elles aiment parcourir la peau d'une femme avec gourmandise et délectation. Se montrant alors plus passionnées que jamais pour mieux vous faire chavirer entre ses doigts. Machiavélique est cette bouche lorsqu'elle s'étire pour exprimer son amusement. Pulpeuses et voluptueuses à souhait, elles donnent bien souvent envie de croquer dedans comme s'il s'agissait d'un fruit défendu. Derrière ses lippes mesquines se trouve une rangée de dents blanches parfaitement alignées et sans défauts. À noter qu'il possède derrière ses lèvres une adorable paire de crocs. Deux petites canines que l'on peut comparer sans difficulté aux créatures venant d'histoire folklorique qui ne sont tout autres que les vampires. Tout comme ses congénères, il s'en sert pour se nourrir de sang afin de retrouver ses forces quand il a besoin. Non pas que se soit totalement vitale, mais s'en passer trop longtemps peut se révéler contraignant plus tard.

Ayant passé assez de temps à vous parler de son visage, vous désirez peut-être en savoir d'avantage sur le reste de son corps ? Il n'y a pas grand chose à dire si ce n'est que son cou adorable est bien trop provocant, donnant souvent l'envie d'y déposer de nombreux baisés ou bien y nicher dans son creux votre souffle pour le voir frémir. Vous en baver si vous l'apercevez, vous en fantasme lorsqu'il apparaît, lorsqu'il est mouillé, je vous parle bien de son torse et tout ce qui va avec, tel que ce pendentif qui ne le quitte jamais. Ses hanches sont fines et puissantes, résistantes à bien des charges. Étant mises plusieurs fois à rude épreuve lors d'ébats en tous genre. Sa silhouette svelte lui donne fier allure, tout comme ses courbes qui n'ont rien à envier des autres. Habiles, ses doigts sont capables de réaliser des miracles, que se soit sur le clavier d'un piano que sur le corps d'une femme, il sait parfaitement en faire usage. Au final, vous remarquez que Tsukasa est un mélange de sensualité, d'élégance, de charme et d'animosité.
Psychologie
Homme de mystères, sources de multiples questions, il fait partie de ceux sur qui les regards se posent et les paroles se font vipères. D'une nature discrète, calme et imperturbable, l'Hesediel n'a de cesse de faire entendre parler de lui de bien des manières. Magie ou bien petit tour démoniaque, que se soit dans la dissimulation ou bien même l'exposition, il est passé maître dans l'art de l'intégration quel que soit son entourage. S'il y a bien une chose chez lui que seuls ceux qui le connaissent sont capables de discerner, c'est sa capacité d'adaptation qu'il mystifie à l'aide d'un sourire charmeur et ô combien innocent. Fait de mensonge, ainsi est fait l'univers dans lequel il vit, au point que s'en est devenu parfaitement normal pour lui de se cacher derrière un masque qui ne le quitte que rarement, du moins en présence d'individus qu'il n'estime pas. Autant vous dire que lorsqu'il s'agit de l'entourage de son épouse, le marié sait mettre en application son expérience quotidienne de la comédie avec perfection. Parfois, bien malgré lui, ses instincts reprennent le dessus, ce qui en résulte bien souvent des méprises et des scènes de disputes avec sa tendre. Rien de bien réjouissant, du moins seulement si on en ignore la manière dont tout cela se résolut généralement... Semblable à une seconde peau, jamais il n'a connu l'échec dans les divers rôles qui lui ont été possibles de jouer jusqu'à aujourd'hui. Mais de tous, vous vous doutez bien que celui qu'il arbore le mieux n'est autre que le rôle de Directeur.

Figure d'autorité depuis qu'il a occupé le poste de président du comité au cours de son adolescence ; que se soit au sein de son établissement que sur le siège de son clan, aujourd'hui le bellâtre mène sa barque d'une main de fer. Aucun élément n'est mis de côté, toujours, il a un regard sur ce qui enveloppe son monde. Il fait partie de ces gens qui tirent les ficelles dans l'ombre. Ne cessant que très rarement de travailler son art de comédien. Il va de soi qu'il s'est vu associer à la manipulation d'autrui. Battant alors sur la table ses cartes pour vous mettre dans sa poche. C'est un joueur, un vrai. Il sait déjouer les pièges qui lui sont tendus et la logique n'a plus de surprises pour lui. Il ne se mouille pas sans bonne raison et ne prend pas de risque inutile. La nécessité est le maître-mot de sa ligne de conduite et il n'agit que par elle, du moins c'est ainsi qu'il était avant qu'il ne rencontre celle qui est devenue son épouse aujourd'hui. En sa présence, il n'est pas impossible pour vous de le voir perdre ses moyens selon la situation. Quoiqu'il en soit, pour elle et les siens, l'hésitation n'a pas sa place quand le danger fait face. Faisant alors preuve d'un véritable cœur de pierre, il est capable de faire abstraction de ses sentiments au point d'en atteindre une cruauté sans limite. Mieux vaut s'attaquer à lui directement plutôt que de tenter de l'affecter par l'intermédiaire de ses proches. L'effusion de sang ne le fait que très peu sourciller, bien qu'il évite d'en faire usage pour les mœurs de son amante. En rien il n'est un adepte des originalités démoniaques en ce qui concerne la torture, mais s'il lui faut en venir là pour une quelconque raison, mettez-vous bien à l'esprit qu'il n'aura aucun scrupule à le faire. N'allez cependant pas croire qu'il n'a aucune dignité. Comme dit, si c'est nécessaire d'en passer par là pour ses idéaux, alors pourquoi pas, du moment que ça n'affecte aucune autre âme que la sienne.

Étrangement, Tsukasa fait partie de ces gens qui captent l'attention d'autrui par sa simple présence. Le moindre geste, regard ou parole suffit pour vous captiver. De lui et depuis son plus jeune âge émane une aura de leader. Puissant et imposant, il sait parfaitement qu'il ne laisse pas indifférent son entourage et en joue même avec un plaisir bien dissimulé, ce qui ne plaît pas toujours à une certaine personne... Le fait est qu'il a fini par faire mûrir cette force qui est la sienne afin de s'en servir de la meilleure façon qui soit. C'est un dominateur, voir même un dictateur. Jamais il ne se laissera marcher sur les pieds et gare à celui ou celle qui s'y essaierait. Si quelque chose le dérange, soyez certains qu'il vous le fera comprendre d'une manière comme d'une autre. Parfois même, il manque de tact et de délicatesse, ce qui en soit donne forme à une certaine maladresse propre à lui. Ses ordres sont absolus et y désobéir reviendrait à faire de lui votre ennemi, ce qui est fortement déconseillé. Jouer la forte tête avec lui ne fera que le rendre plus strict et autoritaire. Il sait parfaitement se faire écouter et comprendre. Pas besoin d'élever la voix pour ça, un simple regard de sa part suffira pour calmer vos ardeurs. Comparable à une bête sauvage, il pourrait tirer ses traits d'une panthère ou bien d'un tigre, peu importe lequel en fait, il n'en est pas moins un carnassier. Fait de vices et de fourberies, c'est avec ruse qu'il manipule l'histoire. À l'image d'un joueur, il est le maître et entre ses doigts, vous n'êtes rien d'autre que de simples pièces. Notez bien que malgré les apparences, il n'est pas le genre à prendre de haut qui que se soit, même s'il faut avouer qu'il prend un malin plaisir à démontrer l'inverse par simple amusement. Un peu contradictoire, c'est un grand plaisantin.

Ce qu'il faut savoir de très important, quand on ne le connaît pas, c'est qu'il est d'une nature très curieuse. Son esprit fourbe et vicieux ont fait de lui une personne perspicace qui bien souvent vous laisse dans la gêne et l'embarras. Qui y a-t-il de plus distrayant que de chercher la petite bête qui se cache derrière une carapace ? Découvrir ce que renferme réellement cette coquille faite de chair et de sang, voilà ce qui l'amuse. C'est pour lui une occupation comme une autre qui reste vraiment plaisante. Pour ce qui est de ce jeu, il sait faire preuve de beaucoup d'intelligence et d'imagination, n'hésitant pas une seule seconde à faire usage de son charme. Vous ne le remarquerez peut-être pas au premier coup d'œil, mais il est très observateur. Analysant le timbre de votre voix, vos mouvements, votre tenue et ce qui vous entoure, il traite le moindre détail. La plus petite information entre ses mains peut se révéler être une arme cruelle et dévastatrice. Les mots sont ses armes et il les manie à merveille au point que s'en est parfois déconcertant. Il n'est pas difficile pour lui d'obtenir ce qu'il souhaite à partir du moment où il sait comment atteindre sa cible. Sous ses airs infranchissables, il est un individu pourvu d'une grande sagesse. Ses paroles ne sont pas faites seulement pour lancer des sarcasmes vous savez ? Souvent de grandes valeurs, il n'est pas étrange que l'on vienne le voir pour avoir de ses précieux conseils, ce qui parfois à le don de l'agacer à l'usure. En effet, notre homme n'aime pas qu'on le dérange. Il aspire au calme et à la tranquillité, ce qui n'est pas facile pour lui d'obtenir. Il est d'ailleurs dommage que monsieur ne fasse pas preuve d'un peu plus de sociabilité ou même de compassion, préférant plutôt se démarquer des autres en restant à l'écart.

Autrefois, la séduction faisait également partie des domaines dans lesquels il prenait du plaisir. Ayant conscience du charme qu'il opère sur ses semblables, il lui est bien arrivé quelque fois d'en faire usage pour arriver à ses fins. Jamais il n'a était trop loin par contre. Une caresse, un murmure perdu au creux d'une oreille, mais pas plus. Ce qui en résulta d'ailleurs une certaine fascination auprès de la gente féminine puisque de là une image d' « intouchable » est née. Le respect fait partie de lui, même si ça n'empêche pas quelque phrase sarcastique de temps à autre. Tsukasa n'est pas volage à jamais il n'a cherché à voir cette étiquette collée à lui. Il est de ceux à ne croire qu'en l'amour unique et sincère, ce qui au final ne lui a pas fait défaut. On peut croire qu'il aime avoir l'attention des femmes, mais ce n'est pas tout à fait le cas, seule celle d'une personne l'intéresse. Et croyez le ou non, mais il a dû lutter pour y parvenir. Avant sa rencontre avec elle, il n'avait aucune connaissance en l'amour, aucun souvenir. On en déduit donc que le terme « tromper » ne fait pas partie de son vocabulaire. Bien que vu comme un charmeur, les rumeurs valorisantes son nombre de conquêtes sont plus loin de la vérité qu'on ne pourrait le croire. Il n'accorde que du temps à la plaisanterie, mais n'y prête pas pleinement son corps. Parvenir à gagner ses faveurs est loin d'être une tache facile pour quiconque souhaiterait l'avoir pour une paire de minutes.
On remarque aussi que c'est une personne possessive. Extrêmement même. Il n'aime pas qu'on s'approche de son territoire, de ce qu'il a décrété être sien et encore moins de sa femme. Là, vous avez vite fait de vous le mettre à dos. De tout, c'est bien l'unique chose à ne pas faire. Pouvant être capable du pire quand cela arrive, il n'est pas le genre à mâcher ses mots et vous fera bien comprendre que vous venez d'attiser sa colère, voir même sa haine. Plus sauvage et terrifiante qu'une bête sauvage, en lui coule le sang des démons et ce n'est pas pour rien. En prédateur qu'il est, il ne lésinera pas sur les moyens de pression pour voir perler à votre tempe cette peur de vous faire dévorer. Ses griffes sont acérées, mais bien moins que ses crocs. Il n'aura aucun scrupule à vous faire regretter amèrement d'avoir ne serait-ce que porter votre attention sur ce qui lui appartient. Les Hesediel ont se petit trait de caractère qui de façon amusante s'est retransmit à la nouvelle génération. Ils ont tous en eux de forts sentiments de possessivités et de jalousies débordantes. Parce que oui, il n'y a pas de limite pour eux. Leur imagination est si grande qu'ils viennent même à forcer un peu les choses pour conquérir ce qu'ils convoitent. Il est vrai que ça tourne à l'obsession par moment, que s'en est même étouffant pour les autres. Par contre, le lui faire prendre conscience se révèle être une tâche ardue tant il peut être borné. C'est un passionné, un amoureux, un fou. L'amour qu'à un Hesediel pour sa moitié se montre excessive certes, mais d'une profondeur tellement intense qu'on en oublie les défauts.
Aimant, il l'est bien plus qu'on ne veut le croire. C'est vrai qu'il ne le montre pas beaucoup, ou du moins qu'il n'est pas très démonstratif de ses sentiments en présence d'autrui. Il est du genre compatissant. Même s'il doit perdre son temps, même si cela l'ennuie, il ne fuira pas pour vous redonner le sourire. « Abandonner » est un mot qu'il déteste le plus au monde. Doux et tendre, lui qui pourtant est droit et élégant, gracieux et sans faiblesses, lui arrive par moment d'être maladroit parce que vous êtes là à occuper ses pensées. Il n'en dira rien, mais passer du temps avec vous lui fait plaisir, même avec son secrétaire, c'est pour dire. En permanence, il projette une vision de solitude et de froideur, comme si sur ses épaules tout le poids du monde s'y est échoué. Mais, il est en réalité un homme heureux qui à la joie de vivre. Dynamique et plein d'énergie, il aime le combat et l'aventure, tout comme les défis d'ailleurs qu'il lui arrive d'accepter par amusement ou pour tuer le temps. Dans l'âme, il est encore un grand enfant qui n'a eu d'autre choix que de grandir trop tôt et trop vite. Bien évidemment, ce ne sont pas des traits de sa personnalité qu'il expose à n'importe qui. Rare sont ceux qui on droit à cette gentillesse qui est la sienne. On ne peut pas nier le fait que c'est très certainement la dernière personne qu'on a envie de voir, mais, étrangement, on sait qu'on peut lui faire confiance. Pour un grand nombre de ses congénères, il s'est révèle être un confident précieux qui ne demande rien en retour. Vos secrets sont les siens, et il ne vous trahira sous n'importe quelle menace.

Froid et distant, doux et chaleureux, tout s'oppose chez lui et c'est pour cette raison qu'il est difficile de le cerner distinctement. C'est un homme joueur et taquin, à la fois enfantin et provocateur également. Un peu effronté parfois, il se complaît à donner une image de je-m'en-foutiste ou bien même de désintéresser. À sa façon, il aime jouer et s'amuser, ce qui n'est pas toujours pour plaire. Il n'empêche cependant qu'il en résulte souvent un large sourire. Cruel et sans pitié, son humeur l'emporte toujours et de ce fait, il est quelqu'un de versatile, changeant d'un instant à un autre.

Mais vous-savez quoi ? Ne faite pas trop attention à tout ça. Il est du genre à changer pour un rien, aimant profiter du temps, de la tranquillité, mais aussi d'un peu de compagnies. Il sait faire la part des choses quand il le faut, il suffit juste d'être patient pour qu'il s'ouvre un minimum à vous. Les apparences sont trompeuses, une mauvaise personne peut renfermer un grand cœur, la méchanceté n'est qu'une carapace faite pour se défendre.




Histoire



Tsukasa n'est pas venu au monde grâce à l'amour de deux parents. Mr Valchera, homme d'affaire haut placé et très respecté dans son milieu, a eu une folle envie un de ces soirs de partager son lit avec une étudiante rencontré dans un bar, lieu dans lequel elle n'aurait pas du se retrouver au vu de son âge. Ce soir là donc, un ébat torride et sensuel pu battre de son plein, faisant de la chambre un champ de bataille où cris et hurlements retentirent. La lune était spectatrice, elle était leur projecteur, leur source d'inspiration, leur nectar de désir. C'est de cette folle nuit que provient la conception de notre petit être, la belle n'ayant pas pu, ni voulu avorter alors que Monsieur l'a totalement oublié, elle n'était qu'un coup d'un soir, une aventure parmi tant d'autres.

Né alors d'un amour non partagé, mais d'un désir de passage, il n'a devant ses yeux que sa mère. La charmante demoiselle du nom d'Alicia décida d'appeler son enfant Tsukasa, en souvenir du prénom de cet homme qu'elle n'a plus revu depuis cette fameuse nuit. Ce que cache néanmoins, la jeune femme c'est sa nature de démone. Héritière du grand et puissant clan Hesediel, la belle brune était une enfant bien peu sage que son père ne risquait pas d'accueillir à bras ouverts. La démone craignait pour la vie de son bébé, encore plus qu'elle savait sa famille profondément raciste à l'égard des gens de ce monde. C'est en désespoir de cause, que la jeune femme sans argent et sans véritable toit, se présenta à son roi. Tenno n'était pourtant pas miséricordieux et aucun n'aurait pu prédire qu'il aiderait une citoyenne parmi tant d'autres à s'en sortir. Qu'est ce qui poussa Tenno à sauver celle-ci ce soir là ? Quel est le pacte que ses deux créatures scellèrent dans le silence d'Eikyuu ? Personne ne le sait, si ce n'est la défunte et le Roi. Toujours est-il qu'au lendemain de cette nuit Alicia emménageait dans une petit maison en bordure de la baie de Shibasaki avec un visa falsifié et un bébé humain. Elle se nommait désormais Alicia Hishimura, veuve dont l'humble mari avait péri lors d'une attaque de Yasei. Tsukasa grandit ainsi en enfant normal. Hormis son intelligence extrême, rien ne laissait transparaître ses gênes. Il n'avait pas soif de sang, il semblait même dépourvu de pouvoirs. Alicia était soulagée, sa vie s'annonçait plus paisible qu'elle ne l'aurait crû.

Cependant, comme vous le savez très bien, rien n'est rose dans notre petit univers. C'était un soir parmi tant d'autres. Notre belle et charmante jeune femme avait pris soin de cesser le travail un peu plus tôt afin de rentrer avant que Tsukasa ne se couche. C'était son quinzième anniversaire, encore un an et il serait enfin au lycée. Elle lui avait même acheté un fraisier, gâteaux délicieux qui n'attendait plus qu'à être dévoré par tout les deux. Friandise qui n'aurait jamais dû finir écrasée par terre, comme le sang d'Alicia n'aurait jamais du couler ce soir là. Ses cris n'auraient jamais du transpercer la nuit, ni la puanteur du sperme tacher son corps pale et la douleur déchirer ses chairs tendres. Une mort atroce pour un être innocent et doux qui attendait tellement plus de son existence. Tsukasa patienta longtemps, jusqu'à ce que la police se présente à sa porte. Il est inutile de décrire combien son cœur fut brisé par la nouvelle, ni même à quel point la perte de sa mère le traumatisa et affecta par la suite sa vie d'adolescent. Lui qui s'était cru orphelin fut recueilli une semaine plus tard par un homme dont il ne connaissait rien. Un puissant demi-démon qui avait fondé la plus grande école de la capitale nippone, Shibasaki Academy. Alexander Vasherra était un homme d'affaires, un bon manipulateur et un opportuniste. Il n'avait pas d'héritier direct et ayant eu vent de ce bâtard dont ne voulait pas son frère, il avait cru bon de recueillir Tsukasa chez lui. Sa surprise fut grande néanmoins de le trouver simple humain. Les gênes de « démons ou d'exorcistes » de la famille ne lui avaient été apparemment pas transmise. Alexander n'ayant jamais connu Alicia, il ne se doutait encore à l'époque absolument pas de ce qui adviendrait de Tsukasa quelques années plus tard.

Alexander devint alors son père de substitution et l’éduqua à sa façon, il était déjà assez bien formé comme ça, mais là il se découvrit une autre facette de sa personnalité. La curiosité amena Tsukasa à s'intéresser d'un peu plus près aux instruments de musique. Un peu de piano par-ci, du violon par-là et de la guitare dans un coin. Ce n'était pas un grand artiste, la vie de professionnel ne l'intéressait pas, mais il jouait merveilleusement bien. Tsukasa commença à briser les cœurs à cette période. La haine pourrissait dans un coin de son âme et même s'il adorait son oncle, cela ne l'empêcha pas de faire les quatre cents coups. Il se plaisait à flirter, courait les jupons et brisait les couples tout en profitant des petits amis jaloux pour s'adonner à des bastons mémorables. Cela l'aidait à calmer ses pulsions, à force de se battre il finit par être renvoyé de son établissement au beau milieu du mois de novembre. Ce départ forcé l'emmena en internat. Il dut rejoindre un dortoir composé uniquement de garçons. Son charisme et son talent pour la musique l'aidèrent à s'intégrer rapidement. Il finit son année sans anicroche et intégra quelque temps plus tard un lycée plus prestigieux. Son oncle pariait sur lui une nouvelle fois et étrangement alors que le brun atteignait ses 16 ans, il n'avait plus envie de le décevoir. Tsukasa ne mit pas longtemps à se construire une incroyable réputation. En bon manipulateur et en bon surdouée, il devint en à peine deux mois le meilleur élément de l'établissement. C'est avec un naturel presque déconcertant qu'il fut choisi pour être président du comité. Et, aujourd'hui si vous lui en parlait, il vous répondra que c'est le destin qui a toujours conduit sa vie. Comment pourrait-il en être autrement, alors que c'est à cet endroit qu'il rencontra Sayuri Gôto ?

L'histoire s'arrête ici pour le moment, car la suite va être joué en Flash-back.

Des résumés seront bien-sûr ajoutés au fur et à mesure.  

Pour ceux qui veulent intégrer la famille Hesediel, merci de m'envoyer un mp afin que je vous explique brièvement la suite des événements. O/





Gardien

Nom:
Race:(Disons plus précisément de quel genre de gardien il s'agit. Une sorte de Kitsune, d'armure vivante, etc. )
Description:(Il s'agit là de son caractère et de son apparence. )




Derrière l'écran


Nom/surnom:Tsu, Shao, Shannou, Chat...
Âge:23 ans
Sexe:Mâle ~
Comment as-tu connu le forum ?:J'ai comme qui dirait participé à sa création
Que pensez-vous du forum ? :Magnifique étant donné qu'il provient de l'imagination de ma bien aimée partenaire.
As-tu bien lu le réglement ?:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsukasientest.forumactif.org
 

saito à remettre bon format

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» support du format svg en librairie
» Produit Alberto gratuit (format régulier)
» format des BMP sur Garmin 3490 : pas d'affichage
» transformation de WP et traces Mapsource au format Google Earth
» Format en .csv pour POIs sur 2445LM (résolu )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forumdetesttsukasa :: how to begin a new story :: Be part of our Family-
xdcfvghjklm